Impact European

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

« RESPECT POUR TOUS » OU LE COMBAT DE JEREMY BELLET CONTRE LE HARCELEMENT

8 min read
Le harcèlement est la répétition de propos et comportements ayant pour but une dégradation des conditions de vie de la victime. Il existe plusieurs formes de harcèlements, toutes punies par la loi.

Jérémy Bellet est un acteur-réalisateur et mannequin de 23 ans. Il a su faire des épreuves qu’il a subies, une force qui l’a mené à réaliser un court-métrage dévoilant le harcèlement et la discrimination. Il se lance après dans un tour de France des établissements scolaires dans l’Hexagone, avec sa campagne « Respect pour tous » pour sensibiliser le public à cette cause.

Qu’est-ce que le harcèlement?

Le harcèlement est la répétition de propos et comportements ayant pour but une dégradation des conditions de vie de la victime. Il existe plusieurs formes de harcèlements, toutes punies par la loi.
Les différents types de harcèlement sont : moral, physique, psychologique, professionnel, scolaire, sexuel, de la rue, conjugal,familial. ou encore le cyber-harcèlement.. Ils se caractérisent par des violences verbales ( insultes, moqueries, railleries), non verbales (gestes obscènes), psychologiques ( propagation de rumeurs, processus d’isolement) ou physiques (coups et menaces).

Qui est Jérémy Bellet?

Né en Thaïlande et adopté à l’âge d’un an et 3 mois, il a grandi en France, dans le Val de Loire où il a effectué ses études.

Jérémy sait ce qu’est le harcèlement, il en a lui-même été victime par le passé, d’abord à l’école puis au collège à Blois, où ses origines sont à la base d’insultes puis à l’adolescence où son homosexualité le pointe du doigt. Il n’est pas victime de violences physiques mais morales avec des mots qui font mal.

A l’âge de 14 ans, il découvre le monde de la mode. grâce à la « différence » qui le caractérise: « c’est un homme qui peut porter des créations féminines », c’est aussi ce qui l’aide à s’accepter. Il déclare par la suite: « Dans chaque être humain, il y a une part masculine et une part féminine. Certaines personnes l’acceptent plus que d’autres. Moi, j’ai accepté la part féminine … L’ambiguité est une qualité, c’est la possibilité d’être l’un ou l’autre. Femme ou homme, Je reste un homme avec la possibilité d’avoir un comportement féminin. C’est très important pour moi ».

A l’âge de 16 ans, il pense quitter ses études mais attiré par le milieu artistique, il finit par intégrer une
section théâtre au lycée et décroche son bac « L » Il s’oriente ensuite vers un CAP Coiffure et un BTS Communication. C’est une opportunité pour lui , il peut enfin « sortir de son cocon » et faire de nouvelles expériences comme enregistrer un single en2016 avec JB Bullet sur l’abandon des animaux.  Malheureusement, ça ne marchera pas et lui vaudra les moqueries de ses camarades de classe.

Cette tentative musicale, ayant échoué, il décide de se tourner vers le théâtre où il a l’opportunité de rencontrer un photographe qui lui fait enchaîner les shooting, une véritable révélation pour le comédien qui est alors appelé à fouler les podiums pour des défilés de mode.

La vie à Paris

Très vite, il décide de venir à Paris pour suivre des cours de théâtre et tenter sa chance dans le mannequinat Une véritable réussite puisqu’il fait de belles rencontre grâce à la vie nocturne qu’il découvre et le milieu de la mode et de la culture qui la fréquente.
C’est ainsi qu’il rencontre Patricia Charpentier, sa meilleure amie et Fiona Gélin, sa marraine dans le métier, mais aussi Pascal Soetens (Le Grand Frère).

« Un Dernier Souffle »

En 2020, il décide de réaliser un court-métrage, inspiré d’une histoire vraie. « Un Dernier Souffle » est la représentation de la lutte contre le harcèlement et la discrimination dans notre société. C’est pour Jérémy, une façon de faire le deuil sur son passé douloureux qui lui avait si longtemps laissé des séquelles.

Dans le casting, il inclut ses amis Fiona Gélin et Pascal Soetens, Patricia Charpentier, Marie Chatelain, Kevhoney Scarlett, Matt Chevalier et lui-même. Le film sort sur toutes les plateformes et remporte un franc succès. Prévue pour novembre 2020, la sortie est repoussée à avril 2021 à cause de la pandémie.

Le court-métrage est une fiction d’une quinzaine de minutes, basé sur sa propre histoire mais de façon romancée. Il est constitué de récits, de témoignages, dont ceux de Fiona Gélin et Pascal Soetens, mais également de scènes jouées.
C’est l’histoire de Pierre, un jeune homme battu à mort pour avoir assumé ses « différences ». On le retrouve sur son lit d’hôpital alors qu’il a demandé à une journaliste d’écrire ses mémoires. avant de mourir.

Les témoignages dénoncent l’homophobie, le racisme, les violences physiques et morales. Parmi eux:

  • Pascal Soetens explique qu’il a subi du harcèlement scolaire durant sa jeunesse, à cause de sa petite taille. Il a pu s’en sortir grâce au sport et sa force de caractère.
  • Fiona Gélin, quant à elle parle de la violence conjugale dont elle avait été victime et de son passé de femme battue et humiliée pendant des années.
  • Jérémy est revenu sur le harcèlement scolaire et homophobe subi durant la période scolaire, sur cette peur au ventre qui l’envahissait parfois, lui donnant l’envie de disparaître pour échapper à la méchanceté et à la haine.

Grâce à ce film, Jérémy a trouvé de vrais amis, sur qui il peut compter. C’est aussi une façon pour lui de « parler sans honte et sans pudeur » ce qu’il a vécu.

Une récompense pour parler de son engagement

Pour récompenser son engagement, Jérémy reçoit le jour de la sortie digitale de son court-métrage, une médaille d’argent des Arts et de la Culture. internationale, du court-métrage cinématographique, en présence de nombreux invités.

En effet, chaque année, le Comité international des Arts et de la Culture, créé en 1985, choisit des artistes afin de les faire connaître. Il aide ainsi les débutants et distingue les plus confirmés, les rendant alors porte-parole de la culture de leur pays
Ses paroles ont d’avantage de poids, lui ouvrant ainsi de nouvelles portes dont celles des médias.

Cette récompense s’adresse d’avantage au combat et à l’engagement de Jérémy. La réalisation de ce film a pour but d’aider tous les jeunes qui souffrent des discriminations et es harcèlements.. C’est aussi le meilleur moyen d’apporter du poids aux paroles de Jérémy.

« Respect pour Tous »

Après le court-métrage, Jérémy entame une tournée dans les écoles, les collèges et les lycées afin de sensibiliser les jeunes et moins jeunes aux problèmes de harcèlement et de discrimination. Il commence par Lyon puis Blois et sa région, le berceau de son enfance et de sa scolarité. Malheureusement, il a fallu attendre la fin du second confinement pour qu’elle débute.

Après des événements en région durant l’été, un gala de lancement a lieu à Paris, mi septembre. Jérémy se rend ensuite à Lyon pour parrainer lé création d’un éclair arc-en-ciel (édition limitée) par le boulangerie Miette, sensible à la cause LGBT. Ce sera aussi l’occasion de « convaincre les élus lyonnais de donner une touche arc-en-ciel à la Fête des Lumières » . Quelques semaines après le lancement de la campagne, Jérémy reçoit le soutien de la Présidence de la République.

Agression homophobe

La veille de la journée contre l’homophobie, le 16 mai, Jérémy Bellet a été victime d’un agression homophobe à Paris,.75008, alors qu’il sortait d’un rendez-vous professionnel. Il a été insulté par 2 individus, ce à quoi, il a préférer répondre en passant son chemin et un couple est venu à son aide.. Malheureusement, ce genre de situation se répète 2 à 3 fois par mois.

Des actions caritatives

En janvier 2019, Jérémy Bellet organise , à Montrichard, un gala caritatif pour le Secours Populaire d’Indre et Loir et du Loir et Cher. Il a autour de lui des artistes, des créateurs et un athlète handisport ainsi que les talents de la région. La protection de la nature est au centre de l’événement qui a commencé par un concert, suivi d’un défilé de mode .puis d’une exposition sur les 4 saisons..

Peu de temps après, il soutient l’association AAIP (Aide Actions Internationales Pompiers) pour la possibilité d’avoir de l’au potable en Haïti, grâce à l’installation d’un appareil dont le prix s’élève à 4000 euros.. Une cagnotte est ouverte sur le site Leetchi..

En août 2020, il prend la défense de Pierre-Jean Chalençon face à la polémique créée par Caroline Margeridon..

Le 18 septembre 2021, a eu lieu le gala de lancement « Respect pour Tous », à la porte de la Villette, en présence de Jean Claude Jitrois, Fiona Gélin, Pascal Soetens et de nombreux autres invités. La tournée débute par Lyon, en octobre puis Blois en novembre et Rouen en décembre.

Plus récemment, Jérémy a organisé le 11 décembre 2021, un gala en faveur de l’Association « Séropotes » sur le yacht « Joséphine ». L’association « Séropotes » a pour but de contribuer au bien-être des personnes LGBT+ vivant avec le HIV, de leurs familles et leurs proches.
On pouvait y croiser Jean-Claude Jitrois pour qui Jérémy a défilé, Fiona Gélin, Grégory Bakian et bien d’autres personnalités. La créatrice de chapeaux Mira Belle a présenté sa nouvelle collection, les produits de beauté Taifü et July of St Barth ont été mis en avant, tout comme la créatrice Shaleva Couture..

Un bon début d’année 2022

Le 5 janvier dernier, Laurence Vanceunebrock, députée de la seconde circonscription de l’Allier, Montluçon, a reçu Jérémy Bellet afin de discuter sur la discrimination et le harcèlement. Ils ont pensé à de futurs projets dont un événement dans l’Allier. Le rêve de lutter à l’échelle nationale contre la discrimination et le harcèlement est enfin devenu réalité, tout cela grâce à la campagne « Respect pour tous ».

Le 10 janvier 2022, Jérémy Bellet organisait le défilé du styliste André Rodrigues qui présentait sa nouvelle collection au « Salon des Miroirs » (75009) en présence de nombreux invités dont Fiona Gélin. Encore une nouvelle corde à l’arc de Jérémy!

Que peut-on souhaiter à Jérémy pour l’avenir, si ce n’est la réussite de sa campagne et de nouveaux projets autant dans sa vie professionnelle que privée.

About Post Author

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise les cookies. En poursuivant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. 

RSS
Follow by Email