Impact European

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

Étretat, Ville de lumière

3 min read
Étretat était dans le passé un petit village de pêcheurs mais en XIX° siècle. Étretat est devenue une station balnéaire. Cette ville se situe à 25 km au nord du Havre sur le littoral de la Manche, sur la côte d’Albâtre dans le pays de Caux.

Étretat était dans le passé un petit village de pêcheurs mais en XIX° siècle. Étretat est devenue une station balnéaire. Cette ville se situe à 25 km au nord du Havre sur le littoral de la Manche, sur la côte d’Albâtre dans le pays de Caux.

Étretat se caractérise par ses falaises de craie blanche et ses plages aux galets grisâtres. Il est interdit de prendre ces galets grisâtres. Étretat présente ses trois arches successives : La porte d’Amont, la porte d’Aval et la Manneporte. C’est l’action d’une rivière souterraine parallèle à la plage qui aurait creusé son lit dans les Falaises et ces trois Arches.

Une autre rivière aurait crée une seconde série d’arches mais elles ont complètement disparu.

Les falaises sont constituées de calcaire avec des strates de silex. Avec l’eau de pluie qui s’infiltre dans la craie poreuse et avec le gel ; Les pans de falaises se fragilisent et s’effondrent. Au pied des falaises, le visiteur peut constater la présence d’éboulis. Le calcaire et le silex se mélangent et l’action de l’océan polit le silex pour faire des galets. Des encoches de sapement creusées par la mer se voient au pied des falaises. L’érosion se fait aussi par le biais de la Manche.

Cette ville a attiré dans le passé des peintres tels que Gustave Courbet, Claude Monet…Des écrivains tels que Maupassant, Gustave Flaubert vinrent souvent à leur époque.

Le célèbre romancier Maurice Leblanc, auteur d’« Arsène Lupin » a fait connaître Étretat dans une de ses histoires intitulée « l’Aiguille creuse ».

Étretat t est une commune rurale avec des dispositions d’urbanismes spécifiques à la région. La préservation des espaces naturels et l’équilibre écologique sont les priorités de la région. Il n’est pas possible de faire construire le long des bords de plage.

Étretat devient pendant la seconde guerre mondiale, une base arrière ainsi que l’hôpital N°1 des armées britanniques et du Commonwealth et l’hôpital N°2 de l’armée américaine.

Dans le cimetière britannique et américain, 564 tombes sont malheureusement là pour témoigner de l’horreur de la guerre.

Les Allemands vont détruire le Casino, les villas afin de renforcer leur défense du site en cas de débarquement. Les forces d’occupation ont pillées et détruit les villas et ils reposaient tranquillement dans cette ville grâce à la 51e division des Highlanders le jour de la libération, en septembre 1944. La façade fût reconstruite avec beaucoup de béton.

Avec les congés payés, la ville a subi le tourisme de masse et les écrivains, artistes et hommes politiques ont déserté la ville pour se tourner vers d’autres horizons pour leurs vacances.

Les pécheurs ont cessé de travailler depuis les années 90.

La ville basse se situe en dessous du niveau de la mer à marée haute. Étretat fût construite dans l’estuaire du Grand Val au XIXe siècle. Dans les années 2000, la digue-promenade « Le perrey » a été consolidée. Les canalisations ont été rénovées depuis 2005. De ce fait, la ville n’est plus en danger comme par le passé ou elle a subit plus de 8 fois des inondations, des coulées de boues.

Étretat est une jolie ville avec un patrimoine culturel, géographique à visiter toujours et encore à toutes les heures. Les lumières sont à chaque fois différentes. C’est aussi un pan de notre histoire à ne jamais oublier.

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise les cookies. En poursuivant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. 

RSS
Follow by Email