Impact European

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

Super League rugby: Victoire des Wigans Warriors 29 à 28 au stade Ernest-Wallon

3 min read
En dépit d’une défaite (28-29), sur un drop des Anglais inscrit à la dernière minute de jeu, les Toulousains ont été audacieux, précis et entreprenants face à une équipe invaincue.

En dépit d’une défaite (28-29), sur un drop des Anglais inscrit à la dernière minute de jeu, les Toulousains ont été audacieux, précis et entreprenants face à une équipe invaincue.

De l’autre côté de la Manche, certains ont eu un jugement hâtif sur le Toulouse olympique, désigné comme le principal candidat à la relégation. Le club aux 19 coupe d’Angleterre, celui qui a formé Shaun Edwards et Jason Robinson, a frisé la correctionnelle samedi soir au stade Ernest-Wallon.

Malgré une entrée dans le jeu tardive, qui a permis aux Warriors d’inscrire deux essais dans les dix premières minutes du match, les hommes de Sylvain HOULES ont offert une performance digne d’un niveau de Super League.

Malheureusement pour les Olympiens, le match commence de la plus mauvaise des manières puisque c’est Jai Field, l’homme en forme du côté de Wigan, qui ouvre le score. Hardaker transforme et ça fait déjà 0-6. Toulouse a du mal à entrer dans son match et Hardaker va en profiter. L’Anglais double la mise et porte le score à 0-10. Toulouse va arrêter l’hémorragie et régler ses problèmes défensifs.

À la 34eme, Tony Gigot va encore enchanter Ernest-Wallon. Cette fois, c’est lui qui conclut l’action et avec la transformation, Toulouse prend la tête 16-10. Wigan veut réagir mais peine à convertir ses offensives. Et Toulouse, plus opportuniste que jamais, en profite.

Durant les 30 minutes suivantes de la première période, ils n’ont rien laissé aux Warriors et ont rapidement repris la main sur cette rencontre en retournant aux vestiaires sur un score de 18-10.

Après la pause, Wigan revient avec de meilleures intentions mais Toulouse résiste. Les Warriors vont néanmoins trouver la faille à la 50ème par Cade Cust (18-16). Mais ce soir, Toulouse a de la ressource et après une action initiée par Pélissier, Matty Russell va scorer en coin. Ce n’est pas transformé et Toulouse mène 22-16.

Et le festival offensif de Toulouse continue. Après une 40/20 de Gigot, Armitage va inscrire un doublé et permettre au TO de mener désormais 28-16 avec la transformation. Wigan réagit tant bien que mal à l’heure de jeu par l’intermédiaire de Liam Marshall. C’est transformé et les Warriors ne sont plus menés que 28-22. La fin du match est sous tension de part et d’autre.

Wigan pousse pour revenir dans les 20 dernières minutes et va réussir à égaliser. L’Australien Jai Field qui inscrit son deuxième essai du soir. Hardaker transforme et les deux équipes sont dos à dos 28-28. La fin du match est sous tension et l’expérience de Wigan va payer. Harry Smith claque le drop de la victoire et éteint les espoirs toulousains.

La seconde période s’est intensifiée avec deux équipes qui se sont rendues coup pour coup sur le terrain. Le TO a montré un manque de lucidité en fin de rencontre, permettant aux Warriors d’égaliser et saisir leur chance sur un drop à la sirène.

Toulouse aura mené tout le match mais s’incline à la dernière minute, Wigan s’impose 29 à 28.

La prochaine rencontre à domicile du Toulouse Olympique est fixée au samedi 19 mars, 18h, au stade Ernest-Wallon. Avant, les Olympiens feront face à Wakefield Trinity le vendredi 11 mars, au Be Well Support Stadium, à 19h30 (heure locale).

About Post Author

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise les cookies. En poursuivant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. 

RSS
Follow by Email