Impact European

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

ENCORE UNE VICTOIRE POUR TOYOTA GAZOO RACING AUX 24H DU MANS

5 min read
La 90ème édition des 24 Heures du Mans s'est tenue les 11 et 12 juin dernier. Elle a vu la victoire de Toyota Gazoo Racing, remportant un nouveau doublé.
La 90ème édition des 24 Heures du Mans s’est tenue les 11 et 12 juin dernier. Elle a vu la victoire de Toyota Gazoo Racing, remportant un nouveau doublé.
 
Toyota Gazoo Racing a remporté 5 victoires consécutives  dans cette épreuve qui est la 3ème du championnat du monde d’endurance FIFA 2022. Ce nouveau doublé voit la victoire de Sebastien Buemi et Brendon Hartley, accompagnés de Ryo Harakawa dans la catégorie LMP2, confirmant la domination du constructeur japonais et un bel avenir.
 
Les classements
 
Véhicules Hypercar
  1. N°8, Toyota GR010 – Buemi, Hartley, Hirakawa (380 tours)
  2. N°7, Toyota GR010 – Conway, Kobayashi, Lopez (+2’01)
  3. N° 709, Glyckenhaus 007 – Briscoe, Westbrook,Mailleux (+ 5 tours)
  4. N° 708- Glickenhaus 007 – Pla, Dumas, Derani (+10 tours)
  5. N° 36- Alpine A480 – Negrao, Lapierre, Vaxiviere (+18 tours)
 
Véhicules LMP2
  • N° 38-Oreca 07 Jota- Gonzalez, Félix de Costa, Stevens (369 tours)
  • N° 9- Oreca 07 Prema Orlen Team- Kubica, Deletra, Colombo (+2’21)
  • N° 28-Oreca 07 TDS RacingX Vaillante- de Vries, Beche, van der Helm (+1 tour)
Equipes GTE Pro
  1. N° 91- Porsche 911 RSR- Bruni, Lietz, Makowiecki (350 tours)
  2. N° 51 -Ferrari 488 GTE AF Corse -Pier Guidi, Calado, Serra (+42)
  3. N° 52-Ferrari 488 GTE AF Corse -Morina,Fuoco, Rigon (+ 1 tour)
Equipes GTE Am
 
N° 33-Aston Martin Vantage TF Sport – Keating, Chaves, Sorensen (343 tours)
N° 79 – Porsche 911 RSR Weathertech- MacNeil, Andlauer, Merrill (+44 tours)
N° 98 – Aston Martin Vantage Northwest AMR -Dalla Lana, Pittard, Thiim (+ 1 tour)
 
Histoire des 24 Heures du Mans
 
Plus ancienne  et prestigieuse course d’endurance de voitures de sport en activité  au monde, les 24 Heures du Mans ont été organisés pour la première fois en 1923 près du Mans. Cette course est aussi  appelée  « Grand Prix de l’endurance et de l’efficacité ». 
Cet événement est l’une des 3 étapes de la « Triple Couronne du sport automobile » avec « Les 500 km d’Indianapolis » et le « Grand Prix de Monaco ».
 
Organisée par l’ACO (Automile Club de l’Ouest), elle a lieu sur le Circuit de la Sarthe, mélange de routes publiques fermées et de sections dédiées à la course. Vitesse et sécurité se succèdent face à des conditions météologiques variables. Plusieurs catégories de véhicules participent avec chacune, ses propres règlements et temps d’arrêt au stand. Faire le maximum de tours possibles en 24 heures est le but recherché.
 
Les voitures
 
Les principales marques de voitures ayant participé sont Audi, Porsche, Alpine, Toyota, Ferrari, Chevrolet-Corvette, Gluckenhaus,  Oreca, etc… Celles ayant remporté la victoire ces dernières années sont les Audi R18, Porsche 919 Hybrid, Toyota TS050.
 
La première course en 1923 a vu la victoire de René Léonard et André Lagache sur une Walker L4, 2978cc, moteur Chenard, en 128 tours soit 2209.536 km. Au fur et à mesure, on a assisté à des innovations techniques, permettant à certains constructeurs de gagner plusieurs fois.
 
On note toutefois que la course n’a pas eu lieu en 1936 suite aux grèves dans l’industrie automobile et le refus d’un report du RAC de Grande Bretagne pour la course à Brooklands à la date proposée. 
De 1940 à 1948, la course a été suspendue suite à la seconde guerre mondiale et la reconstruction du pays.
 
Classement des records constructeurs
  1. 19 victoires pour Porsche entre 1970 et 2017,
  2. 13 pour Audi entre 2000 et 2014,
  3. 9 pour Ferrari entre 1949 et 1965
  4. 7 pour Jaguar entre 1951 et 1990
  5. 6 pour Bentley entre 1924 et 2003
  6. 5 pour Toyota entre 2018 et 2022, soit 5 victoires consécutives en 5 ans.
  7. 4 pour Alpha-Roméo entre 1931 et 1934 (4 ans consécutifs); et pour Ford entre 1966 et 1969(4 ans de suite)
  8. 3 pour Matra-Simca entre 1972 et 1974 (3 ans consécutifs) et Peugeot en 1992, 1993 et 2009
  9. 2 pour Lorraine-Dietrich en 1925 et 1926 et pour Bugatti en 1937 et 1939
Classement constructeurs pôle position
  • Porsche, 19 pole entre 1968 et 2016,
  • Audi 8 entre 2000 et 2013
  • Toyota 8 entre 1999 et 2022,
  • Peugeot, 6 entr1992 et 2010
  • Ferrari, 3 entre 1963 et 1973
  • Ford, 3 entre 1965 et 1967
  • Matra-Simca, 2 en 1972  et 1974
  •  Renault-Alpine, 2 en 1976 et 1977
  • Sauber-Mercéde, 2 en 1989 et 1991
  • 8 autres constructeurs ont occupé la pôle position entre 1975 et 2005
 
Classement des records pilotes
  • 9 victoires entre 1997 et 2003 (record actuel) pour Tom Kritensen (Danemark)
  • 6 entre 1969 et 1982 pour Jacky Icks (Belgique)
  • 5 entre 1975 et 1987 pour Derek Bell (GB),  Frank Biela (Allemagne) entre 2000 et 2007, Emanuele Pirro (Italie) entre 200 et 2007..
  • 4 pour Olivier Gendebien (Belgique) entre 1958 et 1962, Henri Pescarolo (France) entre 1972 et 1984, Yannick Dalmas (France) entre 1992 et 1999, Sébastien Buemi (Suisse) entre 2018 et 2022.
  • 3 pour 14 pilotes  entre 1928 et 2022 dont le néo-zélandais Brendon Hartley cette année.
  • 2 pour 17 pilotes entre 1925 et 2019 parmi lesquels les français Gérard Larrousse en 1973 et 1974 ,Jean-Pierre Jaussaud en 1978 et 1980, et Romain Dumas en 2010 et 2016, ou encore l’espagnol Fernando Alonso en 2018 et 2019.
Pas de course en 1936 suite aux grèves dans l’industrie automobile et le refus d’un report du RAC de Grande Bretagne pour course à Brooklands à la date proposée. Il en a été de même entre 1940 et 1948 suite à la seconde guerre mondiale  et à la reconstruction du pays.
 
Edition 2023
 
2023 fêtera les 100 ans des 24 Heures du Mans. Cette 91ème édition  aura lieu les 10 et 11 juin 2023  et réserve de belles surprises avec le retour du français, Peugeot,  de l’allemand Porsche et de l’italien Ferrari en catégorie Hypercar ainsi que de l’américain Cadillac qui fera ses premiers pas pour l’occasion. On pourra assister à de beaux duels entre le vainqueur des 5 dernières années, Toyota et ses nouveaux challengers. Les essais libres et qualificatifs devraient être réunis sur 2 jours les 7 et 8 juin.
 
Suite à la renaissance de la catégorie Hypercar sous l’impulsion de la réglementation Hypercar, initiée l’an dernier, les catégories « Le Mans Hypercar » et « Le Mans Daytona Hypercar »  sont  renommées LMH et LMDH. 
 
De son côté, Peugeot commence l’ engagement de sa 9×8, le 10 juillet lors des 6 heures de Monza. Après 6 ans d’absence, Porsche revient avec un prototype. Sa dernière victoire était en 2017 grâce à sa 919 Hybrid. Quant à la Scuderia Ferrari, absente de puis juin 73, elle divulgue le secret de sa nouvelle machine très scrupuleusement.
 
Glinkenhaus n’a pas encore confirmé sa participation et Alpine s’octroit une pause avant son retour en 2024, au plus tôt.
 
Suite à l’entrée de Porsche et Ferrari en hypercar, la catégorie  GTE Pro ne sera plus représentée et la catégorie « GTE Am » intégrera en 2024, de nouveaux véhicules issus du GT3:
  • Toyota (LMH) : 2 ou 3 voitures
  • Peugeot 9×8 (LMH): 2 voitures
  • Porsche (LMDh): 2 voitures
  • Cadillac GTP (LMDh): 2 voitures
  • Ferrari (LMH): 2 voitures
  • Glinkenhaus (LMH): 2 voitures (à confirmer).

About Post Author

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise les cookies. En poursuivant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. 

RSS
Follow by Email